Popular Posts

Pages

Delegation to the Holy See

 

 

June 29, 2021

Following the 10 June 2021 announcement regarding the delegation of Indigenous people to meet with the Holy Father to foster meaningful encounters of dialogue and healing, the Catholic Bishops of Canada are pleased to announce that the delegation is scheduled to take place from 17-20 December 2021 in compliance with global travel restrictions.

Pope Francis is deeply committed to hearing directly from Indigenous Peoples, expressing his heartfelt closeness, addressing the impact of colonization and the role of the Church in the residential school system, in the hopes of responding to the suffering of Indigenous Peoples and the ongoing effects of intergenerational trauma. The Bishops of Canada are deeply appreciative of the Holy Father’s spirit of openness in generously extending an invitation for personal encounters with each of the three distinct groups of delegates – First Nations, Métis and Inuit – as well as a final audience with all delegates together on 20 December 2021.

This pastoral visit will include the participation of a diverse group of Elders/Knowledge Keepers, residential school survivors and youth from across the country, accompanied by a small group of Bishops and Indigenous leaders. Planning for the delegation is ongoing and further details will be announced when they are available.

The Bishops of Canada reaffirm their sincere hope that these forthcoming encounters will lead to a shared future of peace and harmony between Indigenous Peoples and the Catholic Church in Canada.

À la suite de l’annonce du 10 juin 2021 au sujet de la délégation des peuples autochtones pour rencontrer le Saint-Père et vivre des moments significatifs de dialogue et de guérison, les évêques catholiques du Canada sont heureux d’annoncer que la délégation aura lieu du 17 au 20 décembre 2021 conformément aux directives de voyages internationaux.

Le pape François s’est entièrement engagé pour entendre directement les peuples autochtones, pour exprimer sa proximité sincère, aborder l’impact de la colonisation et du rôle que l’Église a joué dans le système des pensionnats, en vue de répondre à la souffrance des peuples autochtones et au traumatisme intergénérationnel qui perdure. Les évêques du Canada sont profondément reconnaissants au Saint-Père pour son esprit d’ouverture en lançant généreusement une invitation pour des rencontres personnelles avec chacun des trois groupes distincts de délégués, Premières Nations, Métis et Inuits, ainsi qu’une dernière audience avec tous les délégués réunis le 20 décembre 2021.

Cette visite pastorale comprendra la participation d’un groupe diversifié d’aînés / ‘gardiens du savoir’, de survivants des pensionnats, et de jeunes de partout au pays, accompagnés par un petit groupe d’évêques et de dirigeants autochtones. La planification de la délégation est en cours et de plus amples détails seront annoncés lorsqu’ils seront disponibles.

Les évêques du Canada réaffirment leur espoir sincère que ces prochaines rencontres mèneront à un avenir partagé de paix et d’harmonie entre les peuples autochtones et l’Église catholique au Canada.

 

 

June 10, 2021

The Catholic Bishops in Canada have genuinely heard the sincere invitation to engage wholeheartedly with the past and are deeply committed to take truly meaningful active steps together with Indigenous Peoples in view of a future filled with greater respect and cooperation. The recent discovery of children’s remains at a burial site of a former residential school in Kamloops, British Columbia remind us of a tragic legacy still felt today. With the strong encouragement of Pope Francis, the Bishops of Canada have pledged true and deep commitment to renewing and strengthening relationships with Indigenous Peoples across the land. In recent years, regional and diocesan listening circles have taken place across the country in order to hear the stories from local Indigenous communities and their hopes for the future. Mutual listening is the beginning of our common efforts to bring about shared and long-lasting reconciliation, authentic healing and bridge building.

In conversation with Indigenous people and communities, both at the local and national levels, and bilaterally with the First Nations, Métis and Inuit national organizations, the Bishops, sponsors of this project, have been preparing, for over two years now, a delegation of Indigenous people to meet with the Holy Father to foster meaningful encounters of dialogue and healing. This pastoral visit will include the participation of a diverse group of Elders/Knowledge Keepers, residential school survivors and youth from across the country. The event will likewise provide Pope Francis with a unique opportunity to hear directly from Indigenous Peoples, express his heartfelt closeness, address the impact of colonization and the implication of the Church in the residential schools, so as to respond to the suffering of Indigenous Peoples and the ongoing effects of intergenerational trauma.

The global pandemic caused by COVID-19 has stalled this project; however, the Bishops remain committed to moving forward with the delegation prior to the end of 2021, in compliance with international travel guidelines.

The delegation to the Holy See represents an important step on the journey of reconciliation and shared healing for Indigenous Peoples and the Church in Canada. Pope Francis, in his 6 June 2021 Angelus message, spoke about the shocking discovery of children’s remains at the former Kamloops residential school and, while conveying sorrow and solidarity, emphasized the importance of  “walking side by side in dialogue and in mutual respect in the recognition of the rights and cultural values of all the sons and daughters of Canada”.

It is our hope that these forthcoming encounters – and the important collaboration and partnership that has supported the planning – will lead to a shared future of peace and harmony between Indigenous Peoples and the Catholic Church in Canada. 

 

 

10 juin 2021

De tout cœur, les évêques catholiques du Canada sont très impliqués à prendre de vraies actions significatives avec les Peuples autochtones en vue d’un avenir rempli de plus grand respect et de coopération. La découverte récente des restes d’enfants dans un lieu d’enterrement d’un ancien pensionnat à Kamloops (Colombie-Britannique) nous rappelle un passé douloureux et un héritage qui persiste. Avec le ferme encouragement du pape François, les évêques du Canada se sont engagés à renouveler et renforcer les relations avec les Peuples autochtones de tout le pays. Au cours des dernières années, des cercles d’écoute régionaux et diocésains ont eu lieu à travers le pays afin d’entendre les histoires des communautés autochtones locales et leurs espoirs pour le futur. S’écouter est le commencement de nos efforts communs pour parvenir à une réconciliation mutuelle et durable, à une guérison authentique et ainsi construire des ponts.

En conversation avec des personnes et des communautés autochtones, tant au niveau local que national, et bilatéralement avec les organismes nationaux des Premières Nations, des Métis et des Inuits, les évêques, promoteurs du projet, préparent, depuis plus de deux ans maintenant, une délégation d’Autochtones pour rencontrer le Saint-Père et vivre des moments significatifs de dialogue et de guérison. Cette visite pastorale comprendra la participation d’un groupe diversifié d’aînés/‘gardiens du savoir’, de survivants des pensionnats et de jeunes de partout au pays. L’événement offrira également au pape François une occasion unique pour entendre directement les peuples autochtones, d’exprimer sa proximité sincère, d’aborder l’impact de la colonisation et l’implication de l’Église dans les pensionnats, en vue de répondre à la souffrance des peuples autochtones et au traumatisme intergénérationnel qui perdure.

La pandémie mondiale causée par la COVID-19 a ralenti ce projet; cependant, les évêques restent déterminés à aller de l’avant avec la délégation avant la fin de 2021, conformément aux directives de voyages internationaux.

La délégation au Saint-Siège représente une étape importante sur le chemin de la réconciliation et de la guérison partagée par les Peuples autochtones et l’Église au Canada. Le pape François, dans son message de l’Angélus du 6 juin 2021, a parlé de la découverte choquante des restes d’enfants à l’ancien pensionnat de Kamloops et, tout en exprimant tristesse et solidarité, a souligné l’importance de « marcher côte à côte dans le dialogue et dans le respect mutuel dans la reconnaissance des droits et des valeurs culturelles de tous les fils et filles du Canada ». Nous espérons que ces rencontres à venir – et l’importante collaboration et le partenariat qui ont soutenu la planification – mèneront à un avenir partagé de paix et d’harmonie entre les peuples autochtones et l’Église catholique au Canada.

 

Communications Officer, Diocese of Antigonish

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked*